30/11/2017

le GAULOIS est parti pour toujours....

Villeneuve la Rivière,

Mardi dernier, l'annonce du décès de Gilbert RUIZ a secoué notre petite communauté villageoise. Gilbert est arrivé à Villeneuve avec Suzanne son épouse et ses trois petits garçons Gilbert, Jean-Yves et François durant l'année 65. Ils ont été l'une des premières familles à habiter le lotissement "LES FAUVETTES" qui était en cours de réalisation. Les trois garçons ont trouvé, pour eux seuls, un grand terrain de jeux et d'exploration. Lorsque la famille CASALONGA a vendu le CAFE DE LA PLACE, Gilbert et Suzanne l'ont racheté pour une nouvelle aventure familiale. A cette époque là, le tiercé du dimanche, les brochettes merguez du samedi soir attiraient les clients. Toutes les générations villeneuvoises s'y retrouvaient et la gouaille de Suzanne, les imprécations de Gilbert animaient la grande salle du café. Les jeunes venaient nombreux jouer au flipper, tandis que les sénateurs se retrouvaient pour leur "chapelet" dominical, les anciens combattants jouaient à la belote ou au rami. C'était le rendez-vous des copains et des amoureux. Tout ce monde se côtoyait dans une ambiance festive et amicale. Le logement au-dessus du café est devenu de plus en plus exigu à mesure que la famille s'agrandissait : Eric, Patrick, Daniel et la petite dernière Valérie ont fait leurs premiers pas entre les tables de bistrot et le comptoir. Une belle et grande famille : les RUIZ ! tout un monde ! les garçons comme le père adorent le foot. D'ailleurs c'est eux, qui impulseront la première équipe de foot à Villeneuve. Depuis l'ASV FOOTBALL fait partie de leur histoire et est devenue celle de notre village. Le "Gaulois", comme l'appellent ses enfants, est quelquefois obligé de pousser de grands coups de "gueule" pour remettre son monde dans le droit chemin. Une grande histoire d'amour familial, de fraternité et de solidarité. Gilbert aimait raconter ses anecdotes de vie à ses petits-enfants, comme il aimait retrouver sa famille rassemblée unie dans la joie et dans les épreuves. Aujourd'hui Gilbert est de l'autre côté du chemin, avec Alban, Josiane et François partis trop tôt. Nous présentons à Suzanne et à toute sa descendance nos plus sincères condoléances.

Hélène BELBEZE

 
 

Écrire un commentaire