27/09/2017

Les AMV en assemblée générale

DSC02905.JPGVilleneuve la Rivière,

Ce mardi, a eu lieu l'assemblée générale de l'Association LES APRES MIDI DE VILLENEUVE, en présence de Patrick PASCAL Maire, Christine RUIZ 1ère Adjointe, Claude VALENTINI vice-présidente du C.C.A.S. et d'une quarantaine d'adhérents.

Joséphine SORIANO présidente et Hélène BELBEZE ont présenté le bilan moral et financier du club. Le renouvellement du bureau était à l'ordre du jour. Joséphine, Hélène, Thérèse et Yvette ont été reconduites dans leurs fonctions. Le montant de la cotisation annuelle est de 15 euro. Le Conseil Municipal a octroyé une subvention qui sera utilisée pour l'achat et le renouvellement des jeux de société.

Des activités hebdomadaires : Les adhérents se retrouvent tous les mardis à partir de 14 heures de septembre à juin pour des promenades, des jeux récréatifs et un goûter servi aux environs de 16 heures.

Informatique : Marie-France ORELLA continue d'assurer, uniquement pour les adhérents des AMV, des cours de mise à niveau informatique. Celles et ceux qui ont des difficultés à utiliser leurs smartphones, leurs tablettes ou ordinateurs portables doivent s'inscrire auprès de Marie-France. Pour ce faire, Patrick PASCAL Maire nous confirme l'autorisation d'utiliser la salle de la bibliothèque le mardi de 14 à 16 heures.

Projets : Des sorties seront organisées et mises en place après inscription d'un minimum de cinq participants. Le goûter de Noël est prévu le mardi 19 décembre à midi. Le repas "Saint-Valentin" avec "sanglier" offert par Jean-Pierre et Thérèse CAPMAN, sera renouvelé au mois de février.

Repas des Aînés avec le CCAS : Claude VALENTINI vice-présidente du CCAS informe les adhérents que le repas des aînés offert par la Municipalité et le CCAS aura lieu le 5 décembre. La Mairie lancera les invitations courant octobre, pour les villeneuvois de plus de 70 ans.

DSC02906.JPGTELETHON :Christine RUIZ 1ère adjointe présente le projet du TELETHON 2017 : le CCAS, la Municipalité en partenariat avec les associations envisage de faire un repas dont les bénéfices seraient reversés au TELETHON. Les adhérents des AMV sont favorables à l'idée de participer à cette action caritative.

Retour à l'école : Christine RUIZ évoque le projet de l'équipe pédagogique et de la Municipalité concernant une des périodes NAP de l'année scolaire (soit 6 jeudis après-midi) et demande si des membres des AMV seraient intéressés pour intervenir auprès des élèves fréquentant le périscolaire pour des activités diverses: scrabble, belote, travaux manuels, lecture...

Ces interventions se feraient dans les locaux de l'école Odile SALVAT-SOUBIELLE.

L'idée de retourner à l'école en a séduit des adhérents qui se sont portés volontaires pour ces apprentissages inter-générations.

Ceux qui ont du temps libre peuvent nous rejoindre aux AMV le mardi à partir de 14 heures salle rez-de-chaussée de l'espace Jean NOE.

Hélène BELBEZE.

Perpignan d'hier à aujourd'hui...

DSC02814.JPGDans le cadre des journées du patrimoine, sur l'invitation de la Commission Culture et Patrimoine de la commune, Yves Escape a tenu une conférence, salle Noe, sur le thème "Origine et Développement de Perpignan".

Nous avons fait marche arrière dans l'Histoire. Nous avons revu Ruscino puis Illibéris capitale des Ibères, le passage d'Annibal BARCA, ses troupes et ses éléphants, évoqué l'emblématique Montserrat devenue frontière entre le monde catholique et le monde musulman.

Après la reconquête carolingienne, le Comté du Roussillon installe sa capitale à PERPIGNAN. Les "celleres" (espaces sécuritaires) s'édifient au fil des siècles : de l'an 900 jusqu'au XIV°siècle, Saint Jean le Vieux, Saint-Jacques, la Réal et Saint-Matthieu voient le jour. Des couvents et des religieux : les Bénédictins, Dominicains, Franciscains, Carmes et Augustins. Jacques II construit le Palais des Rois de Majorque ; en 1323 est posée la première pierre de l'actuelle cathédrale Saint Jean. Des architectes italiens puis espagnols édifient les fortifications qui assurent la protection des habitants, Vauban les renforce avec la citadelle et les bastions. Les habitants eux mêmes dirigent leur ville les consuls représentent le pouvoir religieux, laïque et économique. L'arrivée du chemin de fer favorise l'essor économique... au début du XXème siècles les remparts sont détruits !

Cette évocation de Perpignan à travers les siècles, de sa naissance à aujourd'hui, a régalé l'assistance.

Le lendemain, une vingtaine de villeneuvois ont suivi Yves ESCAPE dans les rues de la ville pour en admirer ses trésors, imaginer Perpignan d'hier. Merci Yves pour ce tour en ville et ce circuit dans l'histoire de notre capitale roussillonnaise.

Hélène BELBEZE

26/09/2017

Serres photovoltaïques

DSC02846.JPGLes serres agricoles photovoltaïques sont sorties de terre.

Des exploitants agricoles tentent de s'orienter vers des technologies nouvelles :

De nouvelles technologies pour l'agriculture :

En France, la Société ENERIMMO a développé et breveté des serres agricoles photovoltaïques ouvrant la voie à toutes les cultures agricoles, partout où l'ensoleillement est présent.

Afin d'orienter son activité agricole vers la réalisation de cultures maraîchères sous serres et de diversifier sa production agricole, la EARL Jean-Remy PELRAS, en partenariat avec la Société ENERIMMO, s'est lancé dans ce projet innovant, avec l'implantation de 19 serres agricoles sur une surface de 12 hectares sur le territoire de notre commune.

Depuis quelques semaines, les serres agricoles photovoltaïques qui seront exploitées par Jean-Rémy PELRAS, s'élèvent dans le paysage rural. Elles remplacent les terrains en friche, témoins d'une agriculture en péril.

L'exploitation :

La production de cultures maraîchères réparties sous ces serres, sera conduite selon la charte de l'agriculture biologique. L'arrosage des légumes se fera au gouttes à gouttes et adapté aux besoins de chaque variété produite, afin de réduire les consommations d'eau. L'élevage avicole bio sera également présent. Les volailles vivront en totale liberté, sur un terrain favorable aux espèces élevées sous ces serres.

Les espaces intercalaires entre deux serres seront plantés d'arbres à coques : noyers, amandiers. Les espaces verts seront plantés de pairies fleuries et entretenus mécaniquement.

Grâce aux panneaux en toiture, elles produiront de l'électricité renouvelable.

Développement durable :

Ce projet novateur, utilise les dernières technologies et s'inscrit dans le cadre du développement durable : limitation des intrants (pesticides, engrais), préservation de la qualité des sols et des eaux ; gestion des eaux pluviales collectées au niveau de chaque serre par un réseau de gouttières et évacuées vers des bassins de rétention ; réduction des insecticides ; production d'énergie électrique solaire ; déchets verts réutilisés pour la production de compost.

En protégeant leurs cultures des aléas climatiques, en exploitant le rayonnement solaire naturel, les agriculteurs peuvent envisager une production élargie et un meilleur rendement. De plus, la vente d'électricité produite par les panneaux, offre une opportunité de revenus complémentaires non négligeables.

Il aura fallu à Jean Remy PELRAS et les siens, de longues années, de longues heures de négociations, de documents, d'instructions, d'opiniâtreté et de fermeté pour arriver à mettre en place cette nouvelle forme de culture.

Les premières serres photovoltaïques implantées à Villeneuve la Rivière seront officiellement inaugurées le mardi 10 octobre 2017 à 10 h 30 au lieu dit "lou pla", traverse de Baho.

Hélène BELBEZE

Merci à François PELRAS pour ses explications qui m'ont aidée à écrire cet article.